Xero Con 2019 (You are doomed)

J’aime bien Xero, ce n’est pas un secret pour personne. Nous avons bâti la pratique sur le logiciel. Quelques tests sur la plateforme, à nos tous débuts, nous ont permis de comprendre que c’était le futur de la comptabilité, à l’instar de SAGE qui était le logiciel que nous utilisions à l’époque.

Considérant la valeur que nous avons tirée du logiciel et le fait que nous sommes leur plus important partenaire au Québec en termes de comptables certifiés, il était temps que l’on sorte de notre coquille et que nous allions à leur grande messe annuelle pour la première fois, Xero Con.

Passons l’annonce du nouveau président des Amériques et la décision de mettre un inutile magicien comme animateur de la conférence, et allons à l’essentiel; voici ce que Patrick et moi avons retenu de notre séjour à San Diego :

Conférences

La conférence qui m’a le plus marqué est celle de Shawn Kanungo, qui s’exprimait avec beaucoup de flamboyance sur l’avenir, ou l’oraison, de la comptabilité. Pour saisir l’auditoire, il a commencé par faire comprendre à l’assemblée que le métier était voué à disparaître, presque sans équivoque.

https://willrobotstakemyjob.com/13-2011-accountants-and-auditors

C’est une urgence que nous partageons, et la conclusion de Shawn, à savoir la profession est vouée à changer, s’apparente de beaucoup à la nôtre. La robotisation est à nos portes, et pas seulement pour la grande entreprise. Il amène le concept de comptable exponentiel, qui utilise les nouveaux super pouvoirs des algorithmes pour rester pertinent. Plus facile à dire qu’à faire, puisque les aptitudes qui seront nécessaires à accomplir ceci sont bien différentes de celles qui viennent à l’esprit lorsqu’on parle du comptable traditionnel : on passe d’une approche d’une rigueur presque machinale à celle d’un chef d’orchestre.

Les aptitudes à développer, tant en classe que dans le milieu du travail, sont amenées à changer radicalement. Nous redoublerons donc d’effort, chez nos jeunes comptables, pour les amener dans un rôle où ils maîtriseront les concepts, et où ils seront de plus en plus impliqués dans l’automatisation et la délégation des tâches pour s’élever dans la discussion stratégique.

C’est un temps excitant pour être comptable, comme dirait Pat.

Autre conférence digne de mention, celle de Kelly McGonigal, qui démontrait qu’avoir une attitude positive par rapport au stress était plus importante que la simple absence de stress. En somme, le stress de performance qui amène un athlète olympique à se dépasser peut aussi l’amener à s’écrouler. Ce n’est qu’une question de perception de notre propre valeur, et de notre capacité à s’élever face aux défis.

C’est de la musique à mes oreilles de leader, puisque son message raisonne beaucoup avec ma propre conception des défis et d’une vie qui en comporte beaucoup.

 

Communauté

Xero réussit à faire sortir la rockstar du comptable, et Patrick s’est retourné à un moment pour me dire : « C’est la première fois que j’ai vraiment la conviction qu’on est cool, les comptables. » Très bon début, Pat, parce qu’être cool, c’est plus important de le croire que de  l’être.

L’événement nous a aussi permis de rencontrer plusieurs firmes qui oeuvrent dans la même sphère, en parallèle avec Le Chiffre depuis des années. Merci à tous ces gens qui s’acharnent aussi à changer notre monde.

À retenir

Plus encore, nous sommes convaincus par la réelle volonté de Xero de vouloir, comme nous, changer le monde de la comptabilité pour la PME. De plus, on retient leur désir d’une présence accrue du logiciel dans le marché du Canada, une très bonne chose pour nous. En somme, une très belle expérience à San Diego, qui est une ville formidable à parcourir en trottinette électrique.

 

À l’année prochaine, Xero Con!

 

 

Article précédent Comment devenir adepte de la théorie du oui comme JC, CPA chez Le Chiffre.

Quel enfant rêve de devenir comptable dès sa graduation du primaire? Un jeune JC qui préférait faire parler les chiffres plutôt que de chanter dans un band rock ou piloter des avions aux quatre coins du

Lire cet article...
Article suivant Hockey, hotkeys et hochet - Entrevue avec Simon

  Simon a d’abord voulu postuler pour un poste chez GSoft, et non Le Chiffre. C’est à ce moment qu’il rencontre Jean Gabriel, alors CFO de GSoft. Leur discussion tourne autour de hockey et d’anecdotes de

Lire cet article...