Le Chiffre – Bilan 2017

« Il doit être dommage de sacrifier la culture d’entreprise au profit de la croissance… »

Cette phrase, lancée par un confrère d’un autre bureau dans une conférence, est venue me piquer au vif. Je trouvais sa réflexion surprenante, puisque j’attribue en grande partie notre poussée de croissance à une culture d’entreprise forte.

Notre photo de l’année 2017. 

 

Certains de nos clients nous suivent depuis le début (merci à vous), et je ne pense pas qu’ils ont vu une détérioration du service, bien au contraire. Nous avons su prendre nos nouveaux apprentissages et l’expérience gagnée et l’avons appliqué à notre écosystème. Il en va de même pour nos nouveaux clients, qui, je l’espère, n’ont pas l’impression d’entrer dans une machine à saucisses.

La croissance, nous la vivons au quotidien depuis maintenant quatre ans, comme en témoigne ce tableau que je complète chaque année :

 

2014 2015 2016 2017
Nombre de salariés 1 7 12 16
Nombre de clients 4 51 83 157
Nombre de classeurs 1 1 1 1
Nombre de plantes 2 2 20 45*
Visites au zoo de Granby 0 0 0 0

 

La remarque lancée par mon collègue sur notre croissance en suivait une autre sur nos ventes. Les entrepreneurs d’une industrie ont la fâcheuse habitude de se comparer en termes de ventes, comme une façon de mesurer leurs atouts entre eux. À ce jeu, Le Chiffre parait bien, mais soyons francs, comparer les ventes est une bien piètre façon d’évaluer le succès d’une entreprise.  Une mesure de succès bien plus concrète à mon avis, surtout dans une entreprise de service, en ordre d’importance :

  1. Quel genre d’impact avez-vous sur votre environnement?

Je crois fondamentalement que l’important, pour un être humain, est centré autour du lègue et de l’impact qu’il a sur son entourage. A-t-on contribué positivement ou non? J’applique ce même principe à l’entreprise: travailler pour payer ses factures et ses loisirs se situe bien bas dans la pyramide de Maslow, que ce soit pour l’entrepreneur ou le salarié. Les entreprises, surtout dans un monde où le politique bat de l’aile, se doivent d’avoir un impact positif sur leur environnement.

Pour notre part, nous croyons qu’il est important de changer les pratiques désuètes, tant pour allumer la lumière de la chambre noire que sont les finances de trop de petites entreprises, mais aussi pour permettre à plus de comptables de devenir de véritables conseillers d’affaires au lieu d’être des archéologues, le dos courbé, pressés à nettoyer et inspecter le passé. C’est le changement que nous voulons amener dans l’industrie.

Nous souhaitons aussi contribuer à l’essor des jeunes entreprises au Québec et planifions nous impliquer davantage à ce niveau.

  1. Avez-vous encore des cheveux?

Comme le dit Tim Ferris dans son livre « The 4 hours work-week », travaillez-vous comme des acharnés pour finir par devenir des hommes chauves et gras dans une BMW rouge, ou travaillez-vous pour les bonnes raisons? Il y a une balance entre le travail et le plaisir, et nous souhaitons respecter celle-ci.

Pour certains, les cheveux repoussent avec le succès comme le démontre ces photos avant/après d’Elon Musk.

  1. Êtes-vous profitables?

Le profit d’une entreprise est une bien meilleure mesure de succès que les ventes, c’est une bien meilleure façon d’évaluer la pérennité d’une entreprise de service.

Ce qui nous attend pour 2018

L’année de l’amour

J’ai eu droit à quelques rires étouffés quand j’ai annoncé à l’équipe que le thème de 2018 serait l’amour.

Notre croissance nous a poussés à nous organiser, à être méthodiques dans notre façon d’approcher les défis de nos clients. Voici les demandes, voici les échéances, voici le temps que nous avons à impartir à chaque tâche. Allez, on raye des points sur nos listes de tâches. C’est efficace, le gouvernement est content et la comptabilité de nos clients est en ordre.

Puisque nos gens sont très impliqués et engagés dans les affaires de nos clients, ils sont portés naturellement à en donner plus à nos clients. À répondre rapidement, à être à l’écoute de leurs besoins. Notre objectif, en 2018, sera de leur donner la capacité d’être encore plus à l’écoute.

C’est de se baser sur une approche plus tournée vers la valeur que nous offrons au client, et moins sur le temps qu’une tâche prend à accomplir. C’est de se donner les moyens, à travers nos discussions avec nos clients, de se pencher encore plus sur la performance des entreprises avec lesquelles nous travaillons. Lorsque nous l’avons fait dans le passé, nous avons vu des résultats probants dans la gestion et dans la profitabilité de nos clients.

La fin de l’Océan Bleu

Dans les 3 dernières années, la comptabilité infonuagique était l’affaire de quelques joueurs, mais le marché commence à se réveiller. De grands cabinets se lancent dans la mêlée, d’autres pratiques bien établies nous contactent pour comprendre ce que nous faisons et plusieurs petits joueurs font leur apparition. Si nous étions auparavant souvent les seuls à offrir une solution cloud contre nos compétiteurs, les entreprises auront maintenant l’occasion de comparer des pommes avec des pommes. Ce sera l’occasion pour nous de nous mesurer véritablement sur notre approche et nos façons de faire, pas que sur les applications et logiciels que nous utilisons. Cependant, je crois que nous avons encore le haut du pavé à ce niveau, puisque nous ne traînons pas les reliques du passé. Non seulement tous nos clients sont engagés, avec nous, dans les processus cloud, mais nous avons aussi développé une mentalité et un modèle d’affaires qui nous amène à travailler de concert, de façon symbiotique avec ceux-ci; nous aurons toujours une longueur d’avance.

 

Retour sur les objectifs 2017

1) Vous parler plus souvent, en personne.

Nous nous sommes éloignés d’un modèle pur de comptabilité numérique, où les interactions avec clients sont confinées à des processus à distance. Se déplacer chez les clients, surtout en début de mandat, contribue à établir une relation de confiance qui perdura à travers le temps, même si les tâches sont accomplies à distance. Nous pouvons dire mission accomplie pour cet objectif.

2) Resserrer encore plus nos processus internes

Il reste encore un peu de chemin à faire, mais nous avons fait beaucoup de progrès, si bien que nous sommes rendus très bons à fermer des tâches et passer à la prochaine. Notre objectif est de continuer à faire ceci, mais à trouver une façon d’amener plus d’attention à d’autres aspects de notre métier pour les entreprises avec lesquelles nous travaillons.

3) Continuer à accélérer la réactivité comptable des entreprises avec lesquelles nous faisons affaire.

C’est bizarre, mais l’expérience nous a fait bifurquer de cet objectif, qui consistait à avoir de l’information encore plus en temps réel. C’est un réel bénéfice, mais ceci ne devrait pas être un objectif prioritaire à tout prix. L’accessibilité et la fiabilité sont essentielles, mais pour le reste, l’information n’est utile qu’au moment où nous pouvons y porter attention. Nous optons plus vers un message tourné vers la transparence financière que des données à jour en tout temps.

L’année 2017 en accomplissement

  • Nous avons doublé la taille de nos bureaux! Nous avons maintenant un gentil coin café au lieu d’un simple comptoir.
  • Nous avons démarré une compagnie (Brandon) et l’avons fermée dans l’année (RIP).
  • Louis-David tenait à vous dire qu’il avait arrêté de fumer pour de bon.
  • Nous sommes maintenant des prosélytes de Quickbooks Online, nous qui étions un bureau presque exclusivement centré autour de Xero.
  • Nous n’avons pas fait d’excursion au Zoo de Granby, mais nous avons tenu un tournoi de golf fort apprécié.
  • Nous accueillons Nadine, Patrick, Jean-Christophe, Valérie, François et Danièle dans l’équipe.
  • Notre client GSOFT remporte le prix des Sociétés les mieux gérées au Canada, de Deloitte.

 

Notre très cher Olivier, qui illumine nos vies

 

Bonne année à tous!

Article précédent Quatre marches avant les nuages

Une transition de système ratée peut facilement devenir un cauchemar pour une entreprise, peu importe sa taille. Pourtant, quand il s’agit d’une migration cloud, ce qui apparaît souvent comme une tâche titanesque est beaucoup moins ardue

Lire cet article...
Article suivant Une comptabilité dont vous êtes le héros

Vous êtes un entrepreneur, et votre objectif est d’avoir une comptabilité en ordre tout en limitant vos frais comptables. Si autrefois, devant la rigidité et la froideur des systèmes comptables proposés, vous auriez presque systématiquement entamé

Lire cet article...